• Download PDF

Semer ses tomates – suite

Les conseils jardinage de Gilles Vincent

Article mis à jour le : 27 mars 2018
Publié par Gilles Vincent -

Semer ses tomates – premier repiquage

Avec suffisamment de lumière et une température modérée, les petits plants de tomates ont poussé.

tomates1  

Quand les deux premières vraies feuilles apparaissent, il est temps de procéder à un premier repiquage. Je prélève le jeune plant avec précaution, avec une petite cuillère par exemple. La tige, entre les racines et les deux cotylédons, peut mesurer quatre à six centimètres.

tomates2

 

Je vais repiquer ces plants dans des godets individuels.    

                tomates3

J’utilise des gobelets en plastique, d’une hauteur de huit/neuf centimètres. Ces gobelets sont relativement bon marché et peuvent être réutilisés durant deux ou trois saisons (en fonction de leur exposition aux rayons ultra violets du soleil).

Le fond des gobelets est percé d’un trou pratiqué avec un fil de fer chaud (on peut percer une dizaine de gobelets simultanément).

 

Le gobelet est rempli de terreau. J’utilise un mélange de terreau du commerce et de compost bien mûr et tamisé finement. A l’aide d’un petit plantoir (morceau de manche à balai rendu pointu), je fais un trou jusqu’au fond du gobelet.

tomates4

Le trou de plantation étant assez large, le jeune plant trouve sa place facilement.
Je vais faire en sorte que le plant soit enterré jusqu’aux cotylédons (la profondeur des gobelets permet de disposer de huit centimètres).

tomates5

La tige du plant sera donc enterrée sur la plus grande longueur possible. En effet, la tige du pied de tomate a la capacité d’émettre de nombreuses racines si elle se trouve enterrée.

Cette particularité sera mise à profit à chaque repiquage. Ainsi, le pied de tomate disposera d’une importante masse racinaire, ce qui favorisera sa croissance et sa robustesse.

Comme je le signalais dans le premier article, c’est maintenant qu’il est nécessaire de disposer d’un lieu extérieur protégé.
Une serre est un outil très précieux (j’y reviendrai spécifiquement).
Donc, dans ma serre, j’ai installé des petits coffres avec couvercles (plastique à bulles).

tomates6

J’y dispose les godets, légèrement enterrés (régulation de l’humidité et inertie thermique du sol). J’arrose chaque plant.
tomates7
Le coffre est ouvert ou fermé en fonction de la température…
Une surveillance attentive et quotidienne est nécessaire, les changements de temps peuvent être rapides, brutaux.

 

A suivre…


Permalien : http://www.cc-villagesforet.fr/semer-tomates-suite/

Publié par Gilles Vincent

Passionné de jardinage, habitant de Neuvy-sur-Barangeon, je partage sur le site de la CC des Villages de la Forêt mes connaissances en matière de potager.

Haut de page
Cliquez pour écouter le texte surligné